• La Guerre de Cent ans et Jeanne d'Arc

    La Guerre de Cent ans et Jeanne d'Arc

    Illustration : ART PRESSE pour Mon Quotidien n°45 spécial "Moyen Âge"

     

    Voici une séquence sur la Guerre de Cent ans et Jeanne d'Arc (du début du conflit jusqu'à la mort de Jeanne d'Arc) prévue pour une classe de CM1.

     

    La Guerre de Cent ans et Jeanne d'Arc

       La Guerre de Cent ans et Jeanne d'Arc

     

     

     

     

     

     

     

     

    La vie quotidienne au Moyen Âge

    Téléchargez l'évaluation de cette séquence !

    La vie quotidienne au Moyen Âge   

     

    Et pour les élèves plus visuels, voici un autre support qui permet de synthétiser les notions de féodalité et de vie quotidienne pendant la guerre de Cent ans grâce à la très bonne équipe de Fred et Jamy.

     

     

    ________________________________________________________________________________________________________________________ 

    Sources : Les Dossiers Hachette Histoire      Illustrations : Mon Quotidien n°45 spécial "Moyen Âge"Les Dossiers Hachette Histoire

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Yolanda
    Mardi 24 Juillet à 03:43

    -Le "peuple français" a bon dos ! A l'époque, aucune notion de nation : le peuple est inféodé à un seigneur et se moque complètement que celui-ci dépende du neveu ou du petit-fils de Philippe le bel ! Son premier désir : la paix. Certains grands seigneurs étaient plus puissants que Charles de Ponthieu et dirigeaient un plus vaste territoire... Voir les écrits de Froissart. Pas de "nation" avant la Révolution. Juste une concurrence entre puissants qui n'ont de cesse de vouloir s'agrandir ; et comme ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire, au bout d'un moment, France = capétiens. Jeanne n'a aucunement sauvé la France, mais sauvé la couronne d'un prétendant qui avait effectivement besoin d'un coup de pouce d'ordre surnaturel !

    -Il n'y a pas eu de paix signée entre les rois. Ce n'est d'ailleurs qu'en 1804 que les souverains anglais ont cessé de s'appeler "roi de France et d'Angleterre" (dans cet ordre).

    -Jeanne n'est pas "née en France". La preuve : la "voix" lui dicte d'abord : "Va en France" !!!!

    -La légende d'une pucelle qui sauverait le royaume perdu par une femme a été répandue AVANT que Jeannette ne devienne Jeanne d'Arc.

    -Ne trouvez-vous pas bizarre qu'une jeune fille "ordinaire" se mette tout à coup à savoir chevaucher pour une telle épopée? sache manier la lance? ait des connaissances stratégiques, même en artillerie, soit au fait (depuis son obscur comté de Bar) du who's who en matière politique et religieuse?

    Ses voix (qu'elle nommait ses conseils) ne pouvaient être que de vraies personnes, à l'origine de ses apprentissages du français et de toutes les compétences qui lui ont été nécessaires pour converser avec les grands de cour et aussi bien diriger les soldats, tenant la dragée haute aux grands capitaines de l'ost du futur Charles VII.

    Enfin, les historiens s'accordent (enfin) à reconnaître que la scène de "reconnaissance" du roi à Chinon n'a pu être qu'une mise en scène (ayant pour but d'asseoir la prophétie) puisqu'il est prouvé que Jeanne et Charles se sont vus auparavant en privé...

    Les jeunes Français ont le droit de savoir.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :